Et s’il s’agissait d’autre chose? Entrevue d’expert, Marie-Françoise Neveu

Sous le chaud soleil de la fin de l’été à Montpellier en France, s’avance, sur la scène espace Château du Festival pour l’École de la vie, une frêle dame âgée.  Dès que le micro s’allume, elle se transforme sous nos yeux.  Sa passion pour les enfants ”actuels”, pour leurs différences et pour leur avenir anime chacun de ses gestes.  Comme plusieurs des quelques 250 personnes qui se massent dans cette salle improvisée, je ne la connaissais que de nom.  J’ai été attirée ici par le titre de sa conférence: ”Les enfants actuels, mode d’emploi”.  Je me suis fait la réflexion qu’avec plus de 50 ans d’expérience dans le milieu de l’éducation, elle savait sûrement de quoi elle parlait et avait quelques petites choses à nous apprendre.  Je ne m’attendais certainement pas à l’intensité de cette conférence et surtout aux réactions qu’elle a suscité.  Autour de moi, des gens en larmes, qui ont l’impression, pour la première fois, que leur enfant ou leur enfance est compris.  Des enseignantes, bouleversées, mais prenant frénétiquement des notes, tentant de retenir tous les éléments que la conférencière présentent, et qui me diront, par la suite, que cette fois, elles pourront peut-être aider ces enfants ”différents” qu’elles ont chaque année dans leur classe.   Ceux qui sont ”étiquetés”, ceux qui ne cadre pas dans le moule.  Puis il y a ceux pour qui le discours qu’elle tient va totalement à l’encontre de leur système de croyances. Qui voudraient être n’importe où sauf là. Qui combattent leur enfant intérieur qui voudrait s’enfoncer les doigts dans les oreilles et chanter.  Mais dans tous les cas, personne n’est indifférent.

 

Lorsque que la conférence se termine, le kiosque du libraire installé juste à côté est pris d’assaut.  Tous les exemplaires des deux livres que la spécialiste  a pourtant publié il y a quelques années, se vendent en quelques minutes, et on se bouscule pour lui parler un moment, lui demander un avis ou clarifier un point de sa conférence. J’ai déjà eu l’occasion d’échanger quelques courriels avec elle avant le festival et de prendre rendez-vous pour le surlendemain.  Heureusement, car je sens que j’ai besoin de quelques heures pour comprendre ce qui vient de se passer, pour mettre les pièces du puzzle en place.  Ma vision des choses sur les enfants avec trouble de déficit de l’attention, hyperactifs, autistes, dyslexiques ou diagnostiqués avec n’importe quel ”dys”, vient d’être profondément bouleversée.

Cette intervenante, c’est Marie-Françoise Neveu, une psychologue clinicienne, psychothérapeute et enseignante basée à Paris.  Au cours de sa très longue carrière, on lui aura fait la vie dure.  Celle dont les idées avant-gardistes sortaient définitivement des sentiers battus se sera fait accuser de toute sorte de choses dont d’être à la tête d’une secte comme ce fut le lot de bien des avant-gardistes en éducation.   Mais l’état des recherches actuelles en psychologie de la petite enfance et sur les différents ”troubles” dont souffrent un nombre grandissant d’enfants occidentaux tendent à prouver que les observations, les intuitions et les résultats des recherches que Mme Neveu a menée au cours de sa vie, étaient la piste à suivre.  Et si les enfants d’aujourd’hui n’avaient pas de problèmes à la base mais pensaient juste différemment, utilisant la partie droite de leur cerveau, dans un monde créé pour les gens utilisant majoritairement la partie gauche de leur cerveau?  Et si, à travers les époques, toutes ces personnes qui étaient un peu ou beaucoup hors norme (Léonard Da Vinci, Einstein, Elon Musk pour ne nommer que ceux-là), étaient les précurseurs de cette modification de pensées?  Et si, plusieurs d’entre nous, aujourd’hui adultes, étions tout simplement entrés dans le moule, ce que les enfants d’aujourd’hui n’ont plus à le faire étant en nombre beaucoup plus important qu’avant?  Et si il suffisait d’adapter notre monde pour y inclure également leur réalité afin de voir disparaître une grande partie de ces ”troubles”?  Je vous invite à écouter la longue entrevue que j’ai réalisé avec Marie-Françoise Neveu et à vous faire votre propre opinion! Que l’on soit d’accord avec elle ou non, je pense que ses idées méritent qu’on s’y arrête! Dans tous les cas, je suis persuadée que vous ne resterez pas indifférent et j’espère que vous prendrez un moment pour partager votre avis avec nous sur la page Facebook d’Apprendre autrement ou ici afin que nous puissions en débattre.

Site web de Marie-Françoise Neveu: http://mariefrancoiseneveu.fr/

Ses livres:  http://mariefrancoiseneveu.fr/index.php/livres.html

 

Follow:
Partager sur:

1 Comment

  1. Claude Gauthier
    14 January 2020 / 13 h 55 min

    C’est absolument fascinant ce que cette femme met en lumière. J’ai enseigné pendant 35 ans sans connaître rien ou à peu près rien de ce dont elle nous parle. Tout ceci devrait et doit faire partie de la formation des maîtres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *